Vous êtes ici: Accueil du site > Dossiers & Enquêtes santé >Dossier sport
 Les bénéfices du sport pour la santé Dossier sport & Activité physique

L’activité physique diminue la mortalité.

Dossier classé: d'Utilité publique


Rédaction: Michel DELON

Titulaire du BEES 1er degré -  (Diplôme d'Etat autorisant l’encadrement, l’organisation et la gestion des activités physiques et sportives)


Sommaire:




Introduction

De nombreux travaux ont révélés la relation entre activité physique et réduction de la mortalité prématurée, et ceci quelque soit la cause. 

Selon l’expertise de l’INSERM, les études portant sur 5000 personnes de différents pays révèlent un taux de mortalité diminué chez les personnes physiquement actives par rapport aux personnes inactives.

Ces résultats ne sont pas influencés par l’âge et la cause du décès.
Les hommes semblent plus concernés que les femmes.
La diminution de la mortalité varie de 2 à 58% selon le type et le niveau d’activité et selon les études. 

Il semble également qu’une dépense de 1000 à 1700 Kcal par semaine serait associée à une diminution de la mortalité.

L'entraînement du sportif commence à table, c'est aujourd'hui prouvé ! Une bonne alimentation peut aider à améliorer les performances, et, dans tous les cas, à tirer un maximum de profit d'une activité physique régulière, tout comme l’activité physique régulière améliore les capacités physiques et intellectuelles.

En sachant cela ils ne nous restent plus qu’a espérer que la lecture de ce dossier vous fera prendre conscience des bienfaits de l’activité physique pour la santé, et cela quelque soit votre âge ou votre état de santé actuel !

 Coeur et sport, pas n'importe comment ! L’activité physique diminue la mortalité.

Une diminution de la mortalité de 30%

Une autre étude prospective publiée fin 2007 et portant sur 250 000 personnes, montre qu’une pratique à un niveau voisin de celui des recommandations pour l’activité d’intensité modérée (au moins 3 heures par semaine, à raison de 30 minutes par jour environ ) ou pour l’activité d’intensité élevée (au moins 20 minutes 3 fois par semaine) entraîne une réduction du risque de mortalité de l’ordre de 30 %.

La mortalité cardio vasculaire

La plupart des études suggèrent une relation inverse entre l’activité physique et le taux de mortalité prématurée par maladie cardiovasculaire, mortalité la plus élevée. Même si elle est pratiquée en quantité modérée, l’activité physique s’accompagne d’un bénéfice substantiel en termes de santé.

Une étude révèle que les activités physiques passées ne sont pas protectrices à elles seules

Toujours selon l’expertise de l’Inserm, l’une des études révèle que les activités passées ne sont pas à elles seules protectrices et que le bénéfice est perdu lors de l’arrêt du sport.


Sport ou activité physique modérée Différences entre activité physique et sportive

Activité physique et activité sportive sont différentes. 

D’après l’OMS, l’activité sportive est un « sous-ensemble de l’activité physique, spécialisé et organisé ». Par activité physique, l’Inserm entend le sport, l’activité à la maison, au travail, dans les transports en commun ou au cours de loisirs.

Combien de fois par semaine faut il pratiquer une activité physique pour qu’elle ait des répercussions sur la santé ?

Une activité modérée de 30 minutes 5 fois par semaine

Une activité physique modérée de 30 minutes, à raison de 5 fois par semaine, produit un bénéfice sur la santé, pour les personnes de 18 à 65 ans

  • Durée minimale de 30 minutes
  • Intensité modérée (marche soutenue 4 à 5 kilomètres par heure environ)
  • Pratiquée au moins 5 jours/semaine


Une activité d’intensité élevé à raison de 3 fois par semaine

Une activité physique d’intensité élevée, à raison de 3 fois par semaine, produit un bénéfice sur la santé, pour les personnes de 18 à 65 ans

  • Durée de 20 minutes
  • Intensité élevée (jogging)
  • Pratiquée 3 fois/ semaine


Les bienfaits du sport à tous les âges Le sport à tous âges !

L’activité physique régulière est source de bienfaits pour notre organisme quel que soient nos aptitudes ou notre âge.

Il est recommandé d'effectuer au minimum 30 minutes d'activité chaque jour, que l’on soit jeune, moins jeune, homme, femme, future maman, citadin ou rural !

Forme physique et intellectuelle, moral au beau fixe, diminution du stress sont autant de bénéfices obtenus par ceux qui pratiquent un sport. Mais encore faut-il choisir les activités qui conviennent et respecter toutes les règles de sécurité nécessaires.

 

Pour les juniors

Pour favoriser la croissance et le développement des enfants, la pratique d’activités physiques est très importante. Suivi de façon régulière, le sport permet d’améliorer les capacités cardiovasculaires, de renforcer la musculature, d’augmenter la taille des poumons, de favoriser la souplesse et de consolider les os (près de 40 % de la masse osseuse se forment au cours de l’adolescence).

En plus d’aider à maintenir un poids santé, la pratique d’un sport qu’on apprécie améliore la confiance en soi, le sentiment de bien-être, l’efficacité personnelle, le rendement scolaire et installe une discipline, des règles à suivre.

Attention cependant à ne pas trop forcer, le squelette et les muscles étant en pleine croissance, ils sont fragiles (environ 60 % des traumatismes déclarés par les 15-39 ans sont causés par la pratique sportive).

Pour le choix des activités, les sports d’équipe peuvent favoriser l’intégration sociale ; pour canaliser l’agressivité ou l’hyperactivité, les sports de combat sont intéressants ; on peut par ailleurs guérir certains maux de dos avec la natation.


Pour les adultes

Comme pour les plus jeunes, sur le plan physique, la pratique d’un sport est d’abord bon pour le système cardiovasculaire : en augmentant la force du cœur ainsi que sa capacité de fonctionnement, le sport, dans une activité modérée et régulière permet de diminuer les risques d’infarctus. Le sport améliore également les capacités pulmonaires ainsi que la respiration, ce qui nous permet d’être essoufflé moins rapidement et de récupérer plus vite de tous nos efforts.

Par ailleurs, la pratique d’un sport augmente la masse musculaire (tout en réduisant la masse grasse, en complément d’un régime alimentaire adapté) et contribue à prévenir certaines maladies telles que le cholestérol, le diabète ou encore l’ostéoporose.

Sur le plan psychologique, la pratique régulière d’une activité physique a des vertus euphorisantes : plus on s’entraîne, plus le corps peut produire les hormones qui déclenchent une forte sensation de bien-être (les endorphines). Le sport permet également de développer un sentiment de maîtrise réduisant les effets néfastes du stress quotidien, renforcé par la répétition des mêmes efforts sur une longue période.


Pour les seniors

Avec l’âge, les muscles commencent à faiblir et le vieillissement peut s’accompagner d’une limitation accrue de la capacité à accomplir les activités quotidiennes de base ; les graisses s’accumulent dans les tissus, les artères se durcissent et les articulations se raidissent.

En faisant travailler régulièrement les muscles, on permet d’améliorer la circulation sanguine et la coordination des mouvements. On gagne aussi en force et en résistance, chose importante pour le cœur (qui est aussi un muscle…) et la pression artérielle qui se trouve stabilisée ; globalement, les personnes physiquement actives conservent plus longtemps leur autonomie.

Bien sûr, inutile d’en faire trop, marcher, faire quelques étirements et faire travailler les muscles aideront à demeurer autonome au fil des ans. De plus, si vous n’êtes pas actif depuis longtemps, commencez par des activités que vous pourrez intégrer facilement dans votre quotidien. Comme souvent, c’est le premier pas qui est difficile à faire…

 

 Quel sport choisir ?

Quel sport choisir ?

Ne perdez pas de vue que le premier objectif est le plaisir de l’effort et du dépassement de soi. Le choix d’un sport se fait évidemment en fonction des goûts et des capacités de chacun. Certains se sentiront plus à l’aise dans un sport individuel, d’autres auront plus de plaisir en pratiquant un sport collectif. Les sports individuels tels que le cyclisme mettent plus l’accent sur le contrôle de l’effort individuel alors que les sports collectifs nous apprennent à maîtriser nos gestes et à se fondre dans une organisation de jeu.

Il est souvent conseillé aux seniors de pratiquer un sport qui va assouplir leurs articulations, comme le yoga, la gymnastique ou la natation. Pour les personnes à forte corpulence il sera plus approprié de choisir des activités aquatiques qui favorisent une liberté de mouvement, car le corps est plus léger dans l’eau.

Bien entendu, la pratique d'un sport sera d'autant plus bénéfique que vous adopterez un rythme de vie équilibré ce qui passe par une alimentation saine (minimum de graisses et favorisation des sucres lents), des cycles de sommeil respectés et une réduction de la consommation de cigarette et d'alcool. N'oubliez pas de vous hydrater pendant et après chaque séance.



Les règles en matière de sport Cœur et Sport
Absolument, PAS n’importe comment !!!

Malheureusement certaines pratiques peu ou mal encadrées sont responsables d’accidents cardiaques tels que l’infarctus ou la mort subite touchent chaque année plusieurs centaines de français lors de la pratique sportive.

Très souvent, l’accident a été précédé de signes avant-coureurs qui auraient dû amener à la réalisation d’un bilan médical.

Par ailleurs, les accidents résultent parfois de comportements dangereux que les sportifs doivent apprendre à ne plus reproduire.

Aussi, vous trouverez ci-dessous les 10 règles de bonne conduite que le Club des Cardiologues du Sport vous recommande de suivre afin que Sport continue à rimer avec Santé et Bien-être.

 

LES 10 RÈGLES D’OR

Recommandations édictées par le Club des Cardiologues du Sport :


 1/ Je respecte toujours un échauffement et une récupération/étirements de 10 minutes lors de mes activités sportives.

 2/ Je bois 3 à 4 gorgées d’eau toutes les 30 minutes d’exercice à l’entraînement comme en compétition.

 3/ J’évite les activités intenses par des températures extérieures inférieures à -5°C ou supérieures à 30°C.

 4/ Je ne fume jamais 1 heure avant ni 2 heures après une pratique sportive.

 5/ Je ne prends pas de douche dans les 15 minutes qui suivent l’effort.

 6/ Je ne fais pas de sport intense si j’ai de la fièvre, ni dans les 8 jours qui suivent un épisode grippal (fièvre + courbatures)

 7/ Je pratique un bilan médical avant de reprendre une activité sportive intense si j’ai plus de 35 ans pour les hommes ET les femmes.

 8/ Je signale à mon médecin toute douleur dans la poitrine ou essoufflement anormal survenant à l’effort*

 9/ Je signale à mon médecin toute palpitation cardiaque survenant à l’effort ou juste après l’effort*

 10/ Je signale à mon médecin tout malaise survenant à l’effort ou juste après l’effort*

 *Quels que soient mon âge, mes niveaux d’entrainement et de performance, ou les résultats d’un précédent bilan cardiologique.

 


Conclusion

L’activité physique et le sport sont très bénéfiques pour votre santé. De très nombreuses études l’ont démontré ces dernières années.

Quel que soit l’âge où vous débutez la pratique d’un sport, vous en retirez des bénéfices au niveau musculaire, ostéo-articulaire, respiratoire et cardiovasculaire.

Mais la pratique d’une activité physique apporte également des avantages immédiats :
possibilité de faire de nouvelles rencontres, se sentir plus détendu, se divertir davantage, avoir un meilleur sommeil.

Alors c’est décidé, cette année vous ferez du sport ???


Le conseil de Greg

Le conseil de Grégory, modérateur du bon coin santé:

Avant de souscrire à l’année dans un club sportif, demandez à pouvoir effectuer un cours ou une séance, ou au pire un trimestre, cela vous permettra de tester le matériel et l’ambiance. Enfin, si vous n’êtes pas sûr(e) de votre motivation, inscrivez-vous avec un(e) ami(e). Il y en a ainsi toujours un(e) pour pousser un peu l’autre et c’est plus facile et plus amusant à deux.


Pour en savoir plus :












       

bien-être et santé 
Le BonCoinSanté contient des informations sur la santé et le bien-être. En aucun cas, ce support ne saurait se substituer à une consultation médicale.
COPYRIGHT © 2015 bon-coin-sante.com / Mentions légales / Contact: admin@bon-coin-sante.com