Vous êtes ici: Accueil du site > Dossiers & Enquêtes santé >Dossier OGM
 
 NON aux OGM !  Dossier OGM

 

A l'heure où les OGM sont montrés du doigt par les Européens et où les citoyens Français rejettent de plus en plus violemmnent les OGM dans leurs assiettes, il est nécessaire de se poser les bonnes questions : Qu’est ce qu’un OGM? à quoi sert-t-il ? et surtout quels liens peut-on actuellement établir entre les OGM et la santé ?

Les OGM (Organismes Génétiquement Modifiés),ne datent pas d’hier. L'Europe a commencé les recherches et investi des sommes astronomiques sur le sujet depuis les années 1990. Les tout premiers OGM ont vu le jour il y a plus de 20 ans sur les bactéries et les levures.

Manipulation OGM  

Qu’est ce qu’un OGM ou organisme génétiquement modifié ?


 

Un OGM est un organisme vivant donc une plante, un animal, un micro-organisme, une bactérie… dont on a modifié le patrimoine génétique. Le but de ces modifications est de doter l'organisme de propriétés qu’il n’avait pas à la base. L’organisme vivant peut être modifié à l’aide de deux types de gènes : des gènes dits " homologues " c'est-à-dire qu’ils proviennent d’une même espèce ou à l’aide de "gènes hétérologues", issus cette fois-ci d’une espèce totalement différente.

 

Attention : Un organisme transgénique est un OGM puisque de nouveaux gènes étrangers lui ont été ajoutés, en revanche, un OGM n’est pas forcément un organisme transgénique car il existe d’autres techniques que la transgénèse pour fabriquer un OGM.

Les OGM sont inutiles

 

1 - A quoi servent les OGM ?


 

Les OGM ne concernent pas uniquement le domaine de l’agriculture :Les OGM servent notamment à la recherche médicale et aux expériences scientifiques, ils permettent de comprendre le fonctionnement d’un organisme vivant.

On peut également l’utiliser pour fabriquer des protéines et différentes hormones. On retrouve des OGM dans les hormones de croissance qui ont beaucoup fait polémique il y a quelques années mais aussi dans l’insuline qui sert à soigner le diabète et certains vaccins.

Actuellement, l’Homme fait des tests sur les animaux transgéniques (souris, veaux, vaches, cochons). Ces animaux sont destinés à la recherche médicale (sur la mucoviscidose par exemple, ou différents cancers) et sont interdits à la consommation en Europe. Ces recherches animales visent également à rendre les porcs moins gras, les vaches plus productives, les bovins plus musclés ou encore à élever des saumons à la croissance accélérée.

 
 

Et bien-sûr, on retrouve l’OGM dans le domaine de l’agriculture, surtout pour ce qui est soja, coton, maïs ou encore tabac, mais il existe une dizaine d’autres variétés de plantes issues du « génie génétique ». Le soja a été modifié afin de résister à des herbicides puissants, le maïs pour résister à certains insectes jusqu’à lors dévastateurs... Vous l’aurez compris, l’OGM appliqué à l’agriculture est là pour augmenter le rendement, même si pour l'instant rien n'est prouvé.

A priori, l’idée de modifier des organismes vivants n’est pas mauvaise et peut même être considérée comme une forme de progrès…


 
 Risques des OGM  2 - OGM : Quelles sont les conséquences ?


OGM et allergies : un risque important

Le risque le plus important aujourd'hui lorsque l'on parle d'OGM, c'est le développement d'allergies. Les scientifiques qui travaillent sur le sujet craignent aujourd'hui une multiplication des allergies et de certaines maladies ou virus de plus en plus résistants aux antibiotiques en lien avec les OGM présents dans l'alimentation.
Selon Greenpeace, En 2007, une étude réalisée en France par le CRII-GEN (Comité de recherche et d’information indépendante sur le génie génétique) a montré que des rats nourris pendant 90 jours avec du maïs MON863, présentent des anomalies au foie, aux reins et au sang qui pourraient être des signes de toxicité.

Pollution aux OGM

 

La pollution génétique :


 

Mais alors « A t-on le choix de consommer des aliments sans OGM ? ». La réponse n’est pas évidente puisque qu’avec le processus naturel de pollinisation, une culture OGM pourrait contaminer les cultures environnantes. Le terme de pollution génétique est fréquemment utilisé par les opposants aux OGM pour parler de la diffusion des caractères modifiés des champs OGM aux champs « naturels ». C’est une diffusion non contrôlée, accidentelle et naturelle des gènes modifiés aux champs voisins ou encore aux espèces sauvages donnant ainsi naissance à des mutations. Cela peut se produire par les semences, le pollen, les moissonneuses ou dans les silos… Il semble impossible pour beaucoup d'agriculteurs, notamment en Union Européenne, de maintenir ces deux filières parfaitement étanches. A terme, toute l’agriculture pourrait être contaminée. Qui peut prévoir à long terme ce que fera un gène de poisson implanté dans des fraises sur l’environnement ou notre santé ?

Des insectes plus résistants ?

Si les cultures sont modifiées par l’Homme dans le but de résister aux insectes nuisibles, la nature nous démontre, elle aussi, son savoir-faire puisque certains insectes deviennent eux aussi plus « coriaces ».

Y a-t-il un lien entre le phénomène de disparition des abeilles et les OGM ?

Les OGM évincent les nuisibles des cultures, mais ces derniers auraient également un impact négatif sur les insectes utiles comme les abeilles. Conçus pour résister aux herbicides et aux insectes, il semblerait que les OGM puissent leur être nuisibles aussi, par exemple sur le papillon Monarque en Amérique du Nord qui disparaît plus vite depuis quelques années. Le lien entre ces phénomènes n'est pour autant pas prouvé, les avis sur ce phénomène restent très divisés.

 Autorisation des OGM 3 - Les OGM en France

Les OGM ont très mauvaise réputation depuis quelques années, puisqu’on ne connaît pas les réelles conséquences sur la santé de l’utilisation d’Organismes Génétiquement Modifiés dans l’alimentation. Pourtant, l’Union Européenne a adopté en février une loi autorisant une contamination des aliments jusqu’à 0,1% avec des OGM, et cela même s’ils ne sont pas testés sur les animaux.

En Europe, les OGM cultivés sont le maïs MON810 de Monsanto et la pomme de terre Amflora de BASF. Le maïs est surtout destiné à une consommation animale, mais on finit bien sûr par en consommer en mangeant la viande, le lait ou encore les œufs issus de ces animaux. La fécule de pomme de terre est utilisée pour l’industrie du textile, des adhésifs ou du papier.

Comment savoir où se trouvent les OGM?

En réalité, la plupart des aliments que nous achetons contiennent de près ou de loin des OGM...

Retrouvez sur le site de Greenpeace la liste détaillée des produits qui contiennent des OGM


La seule solution pour le moment pour éviter les OGM, c'est de manger bio ! En attendant que l’agriculture évolue pour devenir écologiquement et socialement durable…


 OGM: Les chiffres  Les chiffres de l’OGM


  • Entre 2008 et 2010, baisse de 23% des surfaces cultivées de plantes génétiquement modifiées

  • 0,06% des terres de l’Union Européennes sont consacrées aux OGM

  • Dans le monde, c’est 125 millions d’hectares qui y sont consacrés, soit moins de 8% des terres cultivables.

  • Les OGM sont des cultures de soja à 53%, du coton à 30%, du maïs à 12% et du colza à 5%.

  • Les Etats-Unis cultivent à eux seuls 50% du total des OGM du monde.

  • 61% de la population Européenne est contre les OGM


Conclusion

Les OGM font peur, et si les OGM que l'on utilise dans l'agriculture ne sont pas officiellement dangereux, rien ne prouve qu'ils ne le soient pas non plus.
Aujourd'hui, la situation est encore assez floue, mais les voix des scientifiques contre les OGM se font entendre de plus en plus et les liens entre OGM et allergies ou encore OGM et cancers semblent plausibles.
On constate que les champs OGM reculent et pourtant, depuis la législation évolue dans l'autre sens, avec l'Union Européenne qui favorise les OGM...Alors entre opinion publique et décideurs Européen, quel avenir y a-t-il pour les OGM? En attendant des études plus poussées sur les différents aspects de l'utilisation des OGM et ses répercussions environnementales, la question reste ouverte...

A lire aussi: Pourquoi consommer des produits issus de l’agriculture biologique ?

Plus d'infos sur les OGM:

Le nouvel étiquetage "sans OGM" manquerait de transparence


Des sites pour aller plus loin


Nos dossiers pour en savoir plus

OGM : un tour d'horizon complet

En discuter sur nos forums: Forum OGM














       

bien-être et santé 
Le BonCoinSanté contient des informations sur la santé et le bien-être. En aucun cas, ce support ne saurait se substituer à une consultation médicale.
COPYRIGHT © 2017 bon-coin-sante.com / Mentions légales / Contact: admin@bon-coin-sante.com